Les femmes ont toujours joué un rôle limité dans le processus de la consolidation de la paix. La structure patriarcale de nombreuses cultures empêchent de prendre en compte leur rôle potentiel dans la consolidation de la paix. Toutefois, le maintien de la paix reste toujours un facteur clé pour le développement que ça soit politique, sociale ou économique de la société.

C’est dans cette optique que la SPPDF, en partenariat avec ISOKO Partners for peace and Gender Equality et sous l’appui financier de African Women’s Development Fund (Fonds Africain pour le Développement de la Femme) AWDF en sigle, a organisé une formation  des formateurs issus des provinces RUMONGE et MWARO dans le cadre du projet d’appui et de promotion du réseau des acteurs artisans  de paix. Cette formation a eu lieu du 20 au 24 Juin 2022 à l’hôtel Le Chandelier.

Pourquoi cette formation ?

L’objectif principal de cette formation était de doter des connaissances approfondies aux représentants des leaders communautaires membres du réseau des artisans de paix des provinces concernées par notre projet sur des thèmes principaux pour assurer convenablement leur tâche de maintien de la paix dans leurs communautés d’origine d’artisans de la paix locaux et permanent qui seront capables de coordonner le processus de résolution pacifique  des conflits pour un bon maintien de la paix mais aussi pour faciliter une participation significative des femmes dans la consolidation de la paix et le relèvement économique.

Les thèmes qui ont été abordés sont :

  • Le leadership qui est défini comme la capacité d’influencer, de motiver et de rendre les autres capables de contribuer à l’efficacité et au succès d’une activité. Un leader doit être visionnaire pour assurer l’avenir du groupe. « On ne nait pas leader mais on le devient.»
  • Le genre qu’il ne faut pas confondre avec femmes ou sexe. Le genre est un acquis tandis que le sexe est inné. L’égalité entre hommes et femmes est symbole d’une société juste, développée et surtout démocratique. Même s’il reste beaucoup à faire pour parvenir à la pleine égalité des droits et des chances entre les hommes et les femmes, nous n’oublions pas que cette égalité commence chez soi.
  • La résolution pacifique des conflits. Les conflits ne manquent pas à tous les niveaux et ceux-ci sont de différentes formes. Un conflit devrait être rapidement résolu pour prévenir que la situation ne dégénère et quel que soit sa nature dans l’intérêt du concerné et cela d’une manière pacifique.
  • L’entrepreneuriat : il existe différentes formes d’entrepreneuriat et l’individu doit savoir ce qui existe dans le monde des affaires qui pourrait le guider avant d’entreprendre. Pour améliorer les conditions de vie, une activité est nécessaire et celle-ci c’est pouvoir produire et/ou commercialiser un bien ou un service qui procure un revenu régulier.

A quoi s’attendre de cette formation ?

Comprendre les différentes thématiques et leur  place dans le programme en cours de réalisation, les représentants des réseaux des artisans de la paix seront à mesure de maintenir la paix au niveau communautaire mais aussi seront capable de proposer une activité génératrice de revenu innovante convenant à leur localité.

La formation a été clôturée par la remise des certificats à chaque participant tout en les incitant à transmettre ces connaissances acquises en vue de voir un développement durable dans leurs provinces.

 

 

 

Leave a Comment